Beaux Arts et peinture contemporaine

Dans son dernier numéro, Beaux Arts magazine se penche sur l’état de santé de la peinture contemporaine en examinant vingt idées reçues. Son diagnostic redonnera du baume au cœur aux damnés du pinceau. Le malade — en l’occurrence la peinture — ne semble pas condamné ! Voici quelques-uns des arguments de la revue prouvant la vitalité d’une technique qui n’est plus la reine d’autrefois, mais qui tient bien encore son rang.


— Non, la peinture n’est pas morte. « L’évidence est là : l’expression picturale est portée par quantité de formidables artistes à travers le monde », écrivent les auteurs de l’article. Par exemple, Anselm Kiefer, David Hockney, Pierre Soulages, Peter Doig, Marlene Dumas, Elizabeth Peyton…
— Non, tout n’a pas déjà été peint. De nombreux peintres sont les témoins de leur temps, ils traitent de sujets qui n’ont jamais été abordés dans le passé. Et la revue de citer Chéri Samba et son engagement contre le sida en Afrique.
— Oui, on apprend toujours à peindre dans les écoles des beaux-arts. D’ailleurs de grands noms français, comme Jean-Michel Alberola, Sylvie Fanchon, François Boisrond y enseignent.
— Oui, la peinture intéresse toujours les galeristes. Tous les ténors du marché de l’art (Gagosian, Nathalie Obadia, Emmanuel Perrotin, etc) montrent de la peinture, en compagnie évidemment d’installations, de photographies, de vidéos…
— Oui, la peinture intéresse les collectionneurs. Charles Saatchi et François Pinault achètent aussi des toiles, si, si !

Pas sûr que tous les peintres contemporains français soient convaincus de la démonstration. Nombre d’artistes, d’intellectuels (ici et notamment) regrettent le manque de visibilité donnée à la peinture dans les grandes expositions d’art contemporain. Ils aimeraient que les institutions, les pouvoirs publics, les critiques lui accordent plus d’attention. Mais l’intérêt de l’article de Beaux Arts magazine est d’ouvrir le débat, tout en soulignant une réalité. Le cadavre de la peinture bouge encore !

2 réflexions au sujet de « Beaux Arts et peinture contemporaine »

Les commentaires sont fermés.