Voyage au centre de la terre

Il y a un an le groupe immobilier Emerige confiait à huit artistes les clefs d’un complexe industriel voué à la démolition et situé en plein cœur de Paris. Ceux-ci, peintres, sculpteur ou plasticiens, ont installé leur atelier dans ces grands espaces et ont pu travailler en toute tranquillité sur leurs projets. Aujourd’hui, il faut rendre les clefs. Les vieux entrepôts vont laisser place à un immeuble de logements. Mais avant la fermeture des lieux, une exposition organisée par Jérôme Sans, critique d’art et créateur du Palais de Tokyo, témoigne du bouillonnement de ce laboratoire de création, de la richesse des univers plastiques fort différents. Chaque artiste a organisé son espace et présente sa production dans une mise en scène impeccable. Le titre de l’exposition est « Voyage au centre de la Terre », car le parti pris est un voyage poétique et esthétique au sein de l’atelier, au cœur du processus de création. On y voit des œuvres, mais aussi les éléments qui ont inspiré celles-ci. Le coup de cœur du blog va au travail énigmatique de Romain Bernini, né en 1979. Dans ses peintures, des personnages évoluent dans des ambiances psychédéliques, ils côtoient des jungles vaudoues et exubérantes, des perroquets bavards.

Voyage au centre de la Terre. Du 9 au 25 mars 2018 au 7, rue de Tolbiac (XIIIe). Tous les jours de 12 h à 19 h. Entrée libre.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire