Archives du mot-clé Tim Eitel

Toiles à la Fiac

Un petit tour à la Fiac comme chaque année… Cette nouvelle cuvée possède un arôme sage et minimaliste. Moins d’œuvres trash ou provocantes. Comme s’il ne fallait pas effrayer les acheteurs potentiels, ne pas leur rappeler les dures réalités de la crise, éviter l’ostentatoire et le bling-bling. Les stars de la foire se nomment, entre autres, Lucio Fontana, Ugo Rondinone, Anish Kapoor… Côté peinture, la tendance va vers l’abstraction, les monochromes. Mais on pouvait tout de même admirer quelques très belles toiles figuratives.

La galerie Eigen + Art présentait trois superbes huiles grand format du peintre français Marc Desgrandchamps, qui ont toutes été vendues et emportées avant la fin de la foire.

Marc Desgrandchamps, Sans titre, huile sur toile, triptyque, 200 x 450 cm (photo VA)

L’espace ainsi libéré a permis d’organiser un solo show de l’artiste allemand Tim Eitel. Ses œuvres montrent souvent des personnages solitaires, perdus ou méditatifs, au centre de vastes espaces géométriques, aux couleurs peintes en aplat.

Tim Eitel, "Architect", huile sur toile, 210 x 250 cm (Photo VA)

La galerie Contemporary fine arts de Berlin présentait l’art des jumeaux Gert et Uwe Tobias, dont les compositions audacieuses ne sont pas sans rappeler Miro ou  le constructivisme russe.

Gert & Uwe Tobias, Sans titre, gravure sur bois imprimée sur toile, 200 x 600 cm (photo VA)

La galerie Daniel Templon exposait un portrait du New-Yorkais Kehinde Wiley, dont les oeuvres jouent notamment sur la confrontation entre histoire de l’art, culture noire, art de la rue.

Kehinde Wiley, "Romaine Munroe", huile sur toile, 183 x 153 cm (photo VA)

La FIAC, c’est jusqu’au 21 octobre 2012, de midi à 20 heures au Grand Palais à Paris. Plusieurs lieux dans la capitale, comme le jardin des Tuileries, le Jardin des Plantes présentent des œuvres en accès libre.