Archives du mot-clé mep

Portraits d’artistes

Reporter photographe, André Morain  a commencé à couvrir la vie artistique parisienne dans les années soixante. « C’est en tant que voisin de la galeriste Denise René que j’ai commencé ma carrière dans l’art. Le sculpteur Jean Arp avait fait une exposition au Musée national d’art moderne en 1962 et, comme Denise René le représentait, elle m’a demandé de le photographier”, raconte-t-il. Le photographe n’arrête plus après cette première expérience. Il est partout présent : aux vernissages des galeries, des foires d’art contemporain, aux performances et grands événements artistiques de la capitale. Il immortalise en noir et blanc l’artiste facétieux, le galeriste guindé, le ministre perplexe, le visiteur assorti aux œuvres. Pendant plus de cinquante ans, il prend des milliers de clichés. Dans la lignée des photographes humanistes, André Morain a le don de saisir dans le brouhaha des manifestations mondaines l’instant magique où l’anecdote devient symbole. La Maison européenne de la photographie (MEP) a choisi une centaine de clichés dans cette chronique photographique. L’occasion pour le visiteur de découvrir (ou redécouvrir) le visage d’artistes connus, de humer avec nostalgie le parfum d’époques révolues, de s’amuser ou de s’émouvoir de scènes de la comédie humaine.

Exposition “comme lieu : situation 2”, Paris, musée des Arts décoratifs, 1987 © André Morain
Jacques Monory, Bernard Rancillac, tableau de Peter Stampfli, Saint-Etienne, 1977 © André Morain

« André Morain Photographies 1961-2012 », exposition du 17/04 au 16/06/2013, Maison Européenne de la Photographie, 5/7 rue de Fourcy, 75004 Paris.

In brief :
The MEP (Maison européenne de la photographie) exhibits a hundred works of the French reporter, André Morain. For more than forty years, André Morain has photographed all that Art has personalities: gallerists, critics, collectors, curators, politicians, artists… His pictures show another aspect of the contemporary art : human, humorous, sensitive. His watchful eye, stealth and incisive, takes on the fly the highlights of the art scene.