Archives du mot-clé Igor Skaletsky

Igor Skaletsky

Les portraits exquis d’Igor Skaletsky

Dépêchez-vous d’aller voir les œuvres d’Igor Skaletsky à la galerie Daniel Besseiche à Paris. Ce jeune artiste russe expose des portraits étonnants, délicieusement morbides. Leur atmosphère évoque les peintures primitives flamandes avec leurs figures hiératiques, leurs arrière-plans sombres, leurs surfaces brillantes comme une eau glacée. Mais ce sont des portraits étranges, en proie à de puissants sortilèges. Des bizarreries parsèment les toiles et piquent les yeux. Une tête de chien a remplacé celle d’une petite fille, des oreilles de Mickey ornent une élégante en robe noire, Amour et Psychée batifolent là où l’on ne les attend pas. L’artiste s’amuse du choc des cultures et des iconographies. Sa technique manifeste la même dualité irrévérencieuse. Igor Skaletsky mêle photomontages et peinture, désarçonnant le spectateur. Celui-ci ne sait plus où commence le collage, où finit la touche. L’artiste dit ainsi : « Le collage est pour moi une technique qui élargit mes possibilités de m’exprimer. Je pense que la photographie et la peinture sont parfaitement complémentaires. Elles permettent d’obtenir un résultat qui serait impossible avec la peinture purement traditionnelle. Le collage est unique dans sa capacité à combiner organiquement des éléments que l’on croit dans un premier temps incompatibles et sans réelle valeur artistique. J’aime le moment où des morceaux de papier isolés commencent à “jouer” les uns avec les autres quand je les place dans l’espace commun du collage. »

L’exposition Igor Skaletsky « Déviation[s] » a été prolongée jusqu’à la fin du mois à la Galerie Daniel Besseiche, 33 rue Guénégaud, 75006 Paris.

igor skaletsky
Igor Skaletsky, « Terra incognita », 123 x 89 cm, Photomontage numérique, peinture acrylique et vernis sur toile

Image en-tête : Igor Skaletsky, « BRONSON », 127 x 100 cm, Photomontage numérique, peinture acrylique et vernis sur toile

 

Marché de printemps à Art Paris Art Fair

Créée en 1999, la foire Art Paris Art Fair n’a plus à faire ses preuves. Elle possède sa propre personnalité même si l’on continue parfois de la désigner comme la petite sœur printanière de la FIAC. Ainsi, à la différence de la FIAC, les galeries suivent moins les diktats des modes de l’Art contemporain. Elles présentent en général des œuvres moins clinquantes, moins spectaculaires. Art Paris Art Fair se veut une foire accessible où les prix moyens tourneraient autour de 10 000 euros*.  Du coup, l’ambiance est moins compassée, plus chaleureuse. Cependant, la manifestation cultive les travers de nombreuses foires d’art contemporain. Dans un contexte économique difficile, les marchands limitent les risques. Très peu d’entre eux osent le solo show. La plupart préfèrent exposer une large variété d’artistes dans un accrochage pas toujours cohérent. D’où une impression de caverne d’Ali Baba ou pire, de bric-à-brac, pour le visiteur qui arpente les allées du Grand Palais. Mais si l’on prend le temps de regarder, des pépites se dévoilent toujours au regard.

Ainsi, parmi les 144 galeries participantes, la galerie Da-End (un nouvel arrivant) a fait le choix d’un accrochage audacieux. Sur son stand entièrement tapissé d’un bleu intense, elle propose un cabinet de curiosités contemporaines fascinant. Elle expose une sculpture de plumes et de cire de l’artiste Lucy Glendinning, un crâne-trophée en coquille d’œufs de Jim Skull. L’ensemble du stand est magnifique.

Autres coups de cœur : pour le monde étrange de la jeune artiste russe Julia Zastava, entre cauchemars et contes de fées, présenté par la Galerie L’Aléatoire, pour les grandes bonnes femmes très inquiétantes dessinées avec maestria par Stiina Saaristo vues sur le stand de la Galerie Heino. Dernier artiste de cette sélection forcément succincte : Igor Skaletsky et ses peintures surréalistes exposées chez Alfa Galerie

Et j’en oublie beaucoup d’autres !

* selon son commissaire Guillaume Piens, dans une interview donnée à Télérama

En bonus, une petite vidéo sur quelques œuvres en « mouvement » :

 

ART PARIS ART FAIR
28 mars – 1er avril 2013
GRAND PALAIS, avenue Winston Churchil, 75008 Paris.