Héliès gueules cassées

Les gueules cassées de Marc Héliès

Le sujet est plutôt difficile. Mais Marc Héliès s’y est attelé sans faux-semblant ni fausse pudeur. Ses portraits de gueules cassées de la Première Guerre mondiale saisissent le spectateur. Comment ces hommes ont-ils pu survivre alors qu’ils étaient aussi meurtris, comment ont-ils pu continuer à espérer alors qu’ils n’avaient plus visage humain ?

Issu d’une famille de militaires, l’artiste dénonce les horreurs de la guerre. Aujourd’hui, celle-ci se perpétue avec des drones, des écrans vidéo. Mais les blessures, les souffrances sont toujours terribles. Marc Héliès se bat contre la guerre à sa façon, avec des stylos-billes, du papier calque. Il a réalisé une quarantaine de portraits de gueules cassées françaises et allemandes qu’il présente à côté de paysages du front, hachés par les bombes. Il associe ces dessins avec des pages de livres d’écrivains pacifistes : À l’ouest rien de nouveau d’Erich Maria Remarque, Le Feu d’Henri Barbusse, Orage d’acier d’Ernst Jünger. L’ensemble est saisissant. L’œuvre peut repousser, effrayer. Mais un artiste ne doit pas forcément peindre le beau, ni l’agréable. Marc Héliès explique sa démarche dans cette vidéo filmée par le blog à son atelier.


Les gueules cassées de Marc Héliès par cimaises-leblog

En savoir plus :

Marc Héliès a présenté ses Gueules Cassées lors du salon Mac Paris en novembre dernier. 2014 étant une année de commémoration de la Grande Guerre, il espère pouvoir montrer cette série dans des lieux de mémoire.

L’artiste exposera à l’Espace 13 à Mur-de-Barrez (12) du 12 avril au 31 mai. Il sera présent à la manifestation Artcité de Fontenay-sous-Bois (94) à l’automne 2014.

Son site : http://www.marc-helies-peintre.odexpo.com

Image en-tête : Marc Héliès, Gueules cassées, Le feu n°28, technique mixte,  24 x 30 cm.
Marc Héliès dans son atelier. Photo VA.
Marc Héliès dans son atelier. Photo VA.

2 réflexions au sujet de « Les gueules cassées de Marc Héliès »

  1. Merci pour ce commentaire. Romantisme bienveillant est un terme qui convient bien à ce travail. D’autres artistes auraient pu traiter ce sujet avec cynisme et provocation. Ce qui n’est pas le cas de Marc Héliès.

  2. Comme toujours chez Marc Helies la lecture se fait sur plusieurs niveaux; graphique mais aussi litteraire, la dureté de la représentation est adoucie par un romantisme bienveillant. Je suis heureux que son talent soit enfin reconnu.

Les commentaires sont fermés.